Version imprimableEnvoyer par email

Dispositif de crise sanitaire

Plans d'urgence

 

Le CHR a mis en place plusieurs plans pour faire face aux diverses situations de crise qu’il a pu identifier :

  • Le Plan Blanc concerne un afflux massif de victimes (accident, maladie de type épidémique…). L’ossature du Plan Blanc sert de dispositif de référence pour les autres plans élaborés par l’établissement, particulièrement au niveau de la cellule de crise, qui est adaptée en fonction des spécificités des plans mis en oeuvre. Il est assorti d’annexes NRBC, dont celle relative aux situations de pandémie grippale (H1 et H5 notamment).
  • Le Plan Bleu traite des situations de fortes chaleur, tant pour l’organisation des services MCO du CHR que pour les établissements accueillant des personnes âgées dépendant du CHR). A noter que le CHR ne dispose plus d’aucune capacité d’hébergement au titre du dispositif grand froid mais qu’il participe à la veille départementale via le SAU (Plan hivernal départemental).
  • Le Plan VIGIPIRATE s’articule avec les dispositifs déployés par les pouvoirs publics, et décline les mesures spécifiques applicables dans les différents sites du CHR
  • Le Plan ORSIL, en cas de crue de la Loire : Le dispositif adopté par les pouvoirs publics est cadré, les mesures à prendre par le CHR pour permettre la circulation de ses professionnels entre les sites en fonction de leur lieu de résidence sont en cours de formalisation.
  • Le dispositif hôpital en tension est destiné à faire face à une situation de saturation du SAU de l’Hôpital de La Source organise l’articulation aval et amont du fonctionnement du Service d’Urgences Adultes.
  • La prévention des crises électriques : le dispositif a été mis en place, avec la réalisation d’un guide des crises électriques.

Le CHR s’est fixé pour politique de roder régulièrement ses organisations de crise pour tenir compte de l’évolution de ses structures (modifications architecturelles notamment) et du turn over de ses professionnels, en focalisant ses exercices d’instruction sur les risques émergents (pandémie grippale par exemple), et en fixant un nouveau d’exigence ciblée sur tel ou tel point du dispositif activé. Pour chacune des situations qui ont généré la mise en place de tout ou partie des plans d’urgence, le CHR a conduit une réflexion afin de permettre de déterminer les éventuels points de dysfonctionnements
identifiés, de compléter ou d’actualiser les dispositifs déjà en place.

En cas d’exercice organisé par le CHR, deux débriefings sont systématiquement prévus : à chaud, immédiatement après la clôture de l’exercice, et à distance de 2 à 3 semaines, à froid : chacun de ces débriefings permet d’actualiser l’ensemble des supports. Les modifications sont intégrées au fur et à mesure des plans et annoncées aux instances quand il leur est rendu compte d’un exercice ou du déclenchement externe des dispositifs d’urgence.. En cas de crise réelle ou en cas de participation à un exercice organisé par les pouvoirs publics, un débriefing est assuré avec les différents participants et géré ensuite selon les modalités précédentes.

Centre Hospitalier Régional d'Orléans