Version imprimableEnvoyer par email

Le nouvel hôpital d'Orléans

 

 Le nouvel hôpital d’Orléans est un investissement majeur pour la population de la région Centre.

 Il regroupera fin 2015 sur un site unique l’ensemble des activités de court et de moyen séjour du CHR précédemment réparties entre l’hôpital Porte Madeleine (dont les bâtiments les plus anciens datent du XVIIème siècle), l’hôpital de La Source et le centre de cure médicale de Saran.

 Un premier bâtiment a ouvert ses portes en septembre 2013. Outre la cuisine centrale, une résidence de 43 logements pour les internes et les crèches hospitalières, ce bâtiment accueille les soins de suite et de réadaptation gériatriques.

En janvier 2015, le bâtiment Point Orange a été investi par des services de médecine. Le CHR a réceptionné les clés de la totalité de la construction le 7 avril 2015. Enfin en juin 2015, c'est le pôle Femme-Enfant, précédemment à l'hôpital historique de Porte-Madeleine, qui a pris possession du bâtiment Point Vert.

 Le nouvel hôpital d’Orléans sera :

- facile d’accès grâce à une station du TRAM située à proximité du hall d’accueil général et aux 600 places de parking réservées aux usagers et situées au sous sol de chaque bâtiment,

- à taille humaine alliant unité de lieu et des bâtiments dédiés à chaque pôle d’activités de soins,

- vivant et accueillant avec une signalétique centrée sur la couleur et une grande rue centrale dédiée à l’accueil et à l’information des usagers,

- confortable, avec 80% de chambres individuelles,

- économe en eau et en énergie,

- lumineux et verdoyant car implanté dans un jardin de 20 hectares peuplés d’essences délicates des paysages de sologne,

- utilisant la haute technologie pour optimiser ses organisations logistiques et techniques.

 

Orléans J-5 mois

A ce jour, il reste quelques mois avant l'ouverture complète du nouvel établissement. Les responsables se félicitent du respect du planning et de l’engagement du maître d’ouvrage à faire de cet établissement le premier hôpital régional à haute qualité environnemental. Ils soulignent le professionnalisme des entreprises et la faible gêne occasionnée aux usagers et riverains. L'ouverture d'un premier bâtiment en septembre 2013 et la remise des clés dans le respect du planning initial attestent du bon déroulement du projet. 

Au delà d'une nouvelle construction, cet établissement représente également une organisation moderne. Circuit du médicament, utilisation du chariot de soins individuel, gestion de l’urgence vitale, aménagement de la salle de soins, l’accueil téléphonique… autant de sujets qui ont pensé pour améliorer l’accueil et le suivi des patients tout en optimisant les moyens à disposition.

Le premier bâtiment ouvert en septembre 2013 sert ainsi de vitrine aux nouvelles méthodes de travail. En effet, les équipes en poste ont expérimenté le fonctionnement qui sera généralisé en 2015. Evolution notable, les soignants sont déchargés de nombreuses tâches annexes et chronophages grâce au déploiement de processus techniques et logistiques originaux. Ainsi, ils ne délivrent plus de médicaments car la préparation des piluliers individuels relève dorénavant de la pharmacie. Quant aux tâches hôtelières, elles incombent à de nouveaux professionnels : les agents logistiques.

 

 

Ouverture de la première tranche

 

 Le 10 septembre 2013 a marqué une étape importante dans l'avancement du projet du Nouvel Hôpital d'Orléans avec l'ouverture d’un bâtiment. Dédié à la prise en charge des pathologies de la personne âgée, il a permis le regroupement de la filière gériatrique sur un même site, celui de La Source.

Conformément au calendrier, un premier bâtiment du nouvel hôpital a été mis en fonctionnement début septembre 2013 avec le transfert des patients des services Soins de suite et Réadaptation gériatrique et ceux de Médecine aiguë gériatrique.

Le service de Soins de Suite et Réadaptation gériatrique du CHR d’Orléans a accru ainsi sa capacité d’accueil de 58 à 90 lits, dont une dizaine de lits consacrée à la prise en charge des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés dans une unité dédiée, appelée Unité Cognitivo-Comportementale. Une majorité de chambres individuelles, un espace de rééducation enrichi (2 vastes salles de kinésithérapie dotées de matériel adapté, salles d’ergothérapie avec cuisine thérapeutique…), et la proximité avec les autres services du CHR (services médico-chirurgicaux et services d’explorations (radiologie, médecine nucléaire…) facilitant les échanges et les collaborations devraient encore améliorer la qualité de la prise en charge.

Quant au service de Médecine aigüe gériatrique, installé provisoirement dans ce premier bâtiment du nouvel hôpital il a glissé dès janvier 2015 vers son emplacement définiti, le bâtiment Point Orange.

 

Ouverture du Point Orange

Le bâtiment Point orange, dédié à la médecine adulte

Plusieurs services se sont installés dès janvier 2015 dans le nouvel hôpital - bâtiment Point orange : il s’agit des services adultes de l'hôpital historique Porte-Madeleine. Toutefois cette ouverture de bâtiment n’est que partielle puisque les services de La Source viendront les rejoindre sur le second semestre 2015.

Médecine aigüe gériatrique : ces unités « glissent » du bâtiment ouvert en septembre 2013 et s’installent dans leurs locaux définitifs, retrouvant par là-même une unité dédiée à la prise en charge des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou apparentée.

Post urgences gériatriques : cette unité, située jusqu’à présent à La Source dans un bâtiment récent accroché à l’hôpital des années 70, s’est installée à proximité du service de Médecine aigüe gériatrique afin de constituer ensemble le service de Court séjour gériatrique.

Dermatologie et Médecine interne : ces services ont migrés de l’hôpital Porte-Madeleine tant pour les hospitalisations que pour les consultations.

Unité rachis : cette unité créée récemment au sein du service Rhumatologie transfert ses lits d’hospitalisation.

Le service Douleur / Soins palliatifs : ce service s’est installé dans l’hôpital des années 70 de La Source au niveau -1, prenant alors la place de l’unité Post urgences gériatriques (UPUG)

 

Le service des Maladies infectieuses et tropicales est également arrivé dans le nouvel hôpital pour les consultations.

 

Le bâtiment Point orange : un « standard » architectural et organisationnel

Des sous-sols aux étages supérieurs, le bâtiment qui va ouvrir en janvier 2015 est structuré de manière similaire à tous les bâtiments « polaires » :

2 sous-sols pour accueillir les usagers véhiculés,

Le niveau 0 pour les admissions et les consultations

Le niveau 1 pour l’hôpital de jour

Les niveaux 2,3 et 4 pour les services d’hospitalisation

 

Regardez le nouveau clip sur la sortie de terre des premiers étages et découvrez une vue du ciel, en l’occurrence de l’hélicoptère et de l’une des 9 grues, de cette ruche en construction où s’affairent 600 bâtisseurs.

Consultez aussi le Chroniques spécial NHO paru en Mars 2011

Centre Hospitalier Régional d'Orléans