Version imprimableEnvoyer par email

Un hôpital certifié H.Q.E.

NF Bâtiments Tertiaires - démarche à HQE - certificat NF380/10/405 - phase conception

Dès l’origine du projet, le C.H.R. d'Orléans a souhaité inscrire le projet Nouvel Hôpital dans une démarche de Haute Qualité Environnementale (H.Q.E.), qui se définit comme l’aptitude d’un bâtiment, de ses équipements et de la parcelle sur laquelle il est implanté, à satisfaire les besoins de maîtrise des impacts sur l'environnement.

Avec pour priorités la relation harmonieuse avec l'environnement immédiat (par rapport aux riverains et à l’hôpital actuel qui restera en fonctionnement pendant toute la durée des travaux), la gestion de l'énergie (objectif de réduction de 20 % par rapport à la RT2005), l'entretien et la maintenance, le C.H.R. d'Orléans s'est engagé à aller bien au-delà des obligations réglementaires. Conçu selon les principes d’une architecture bioclimatique, écologique et économique, le nouvel hôpital d’Orléans offrira un environnement sain et confortable.

Historique de la démarche

Dès l’élaboration du programme fonctionnel et technique détaillé en 2004, le C.H.R. d’Orléans a confié une mission d’assistante à maîtrise d’ouvrage en haute qualité environnementale à un bureau d’études spécialisé (INDDIGO). Dans un souci de cohérence, l’hôpital a intégré par la suite, en 2007, des missions complémentaires aux études de conception, comme le management environnemental, l’ergonomie et la gestion de patrimoine, au marché de maîtrise d’œuvre du Nouvel Hôpital. Dans ce cadre, l’architecte mandataire (GROUPE6) s’est également associé à un BET en haute qualité environnementale (ADRET).

Lors de la publication par CERTIVEA du 1er référentiel de certification H.Q.E. « Bâtiments de santé v.1 » le 1er juillet 2008, en partenariat avec la mission nationale d’appui à l’investissement hospitalier (MAINH), le C.H.R. d’Orléans a pris la décision d’engager une étude de faisabilité, en dépit de l’avancement des études de conception (phase PROJET déjà validée). De ce fait, l’analyse et la réduction des écarts entre les orientations initialement retenues et le nouveau profil environnemental permettant la certification ont impliqué des études complémentaires importantes, des modifications de conception et travaux supplémentaires.

Le C.H.R. d’Orléans a engagé la démarche de certification, demandé le droit d’usage de la marque "NF Bâtiments tertiaires" associée à la démarche H.Q.E.® ainsi que l’attribution du label « T.H.P.E. » (très haute performance énergétique). L’audit des phases « programme » et « conception » missionné par CERTIVEA sur le système de management de l’opération (SMO) et la qualité environnementale du bâtiment (QEB), s’est tenu du 15 au 17 septembre 2009. Il a confirmé la faisabilité de la certification H.Q.E., le projet s’avérant même plus performant que les objectifs annoncés. Le nouvel hôpital d'Orléans est à ce jour le premier établissement de santé certifié H.Q.E. en maîtrise d'ouvrage publique.

Profil environnemental

NIVEAUX DE TRAITEMENT

TRES PERFORMANT

PERFORMANT

BASE

Cible 1 : Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

X

 

 

Cible 2 : Choix intégré des produits, systèmes et procédés constructifs

 

X

 

Cible 3 : Chantier à faible impact environnemental

 

X

 

Cible 4 : Gestion de l’énergie

 

X

 

Cible 5 : Gestion de l’eau

 

X

 

Cible 6 : Gestion des déchets d’activité

X

 

 

Cible 7 : Maintenance - pérennité des performances environnementales

 

X

 

Cible 8 : Confort hygrothermique

 

 

X

Cible 9 : Confort acoustique

 

 

X

Cible 10 : Confort visuel

 

 

X

Cible 11 : Confort olfactif

X

 

 

Cible 12 : Qualité sanitaire des espaces

 

 

X

Cible 13 : Qualité sanitaire de l’air

 

 

X

Cible 14 : Qualité sanitaire de l’eau

X

 

 

Exemples de conception

             exemple 2          exemple 3
Adaptation du bâtiment à l’orientation        Modélisation de l’ensoleillement           Brise-soleils horizontaux et verticaux

exemple 4             exemple 5              exemple 6
Fenêtres triple vitrage sous gaz argon        Développement des espaces verts            Noues paysagère dépolluantes

Gestion de l’énergie

La gestion de l’énergie constitue un enjeu fort du projet nouvel hôpital, compte tenu des besoins en chauffage, climatisation et ventilation très importants pour ce type d’établissement.
L’impact environnemental est donc encadré par :

  • La réduction des consommations :

Architecture bioclimatique (utilisation de l’énergie solaire passive, brise-soleils, orientation par rapport au soleil et à
l’exposition aux vents)
Isolation thermique extérieure supérieure aux exigences (performance RT 2005 + 20 %), limitant la consommation due à la
déperdition d’énergie des parois à 33,4kWh/m²/an (contre 134 kWh/m²/an pour le bâtiment existant)
Utilisation systématique de systèmes de programmation (GTB / GTC), permettant d’optimiser les consommations

  • Le recours aux énergies nouvelles :

Raccordement au réseau de chauffage urbain, dont le concessionnaire est engagé dans l’utilisation d’au moins 50 % de
biomasse avec chaufferie bois.
Participation à une étude de faisabilité en cours pour une utilisation complémentaire de géothermie profonde (bassin du
Dogger) en partenariat avec CFG et le BRGM
Possibilité de production de 20 % de l’eau chaude sanitaire par énergie solaire

  • Efficacité des équipements :

Matériels à haut rendement (poutres froides, double vitrage sous gaz argon et 3e vitrage respirant avec store intégré, PAC…)
Récupération d’énergie sur pompe à chaleur (PAC) chaud/froid (la récupération de chaleur sur la production d’eau glacée
couvrira 100 % des besoins du NHO en demi-saison et 50 % en hiver)
Système d’éclairage performant (LED) doté de dispositifs de commande permettant de réduire les durées d’éclairage de
certains locaux (détection de présence, détection de luminosité, gestion technique du bâtiment)

Centre Hospitalier Régional d'Orléans