Version imprimable

Le respect de votre volonté

Le consentement

Sauf cas d'urgence vitale, aucun acte médical ne peut être pratiqué sans votre consentement, libre et éclairé. Ce consentement sera délivré à la suite d'une réflexion (bénéfices-risques) approfondie et consciente de votre part, réflexion alimentée lors de l'entretien avec le médecin.

Sauf cas d’urgence vitale, toute intervention médicale nécessite pour les personnes mineures, le consentement des titulaires de l’autorité parentale. Pour les personnes majeures sous tutelle, le consentement des tuteurs est nécessaire pour toute intervention médicale, le consentement du majeur est également recherché. En outre, si le mineur est apte à exprimer sa volonté et à participer à la décision, son consentement est également recherché.

Les directives anticipées

Pour plus d'informations sur les directives anticipées, cliquez ici.

Désignation personne de confiance et personne à prévenir

Vous allez être hospitalisé ou vous l'êtes déjà.

Vous pouvez, si vous le désirez, désigner une personne à prévenir, et/ou une personne de confiance qui vous accompagnera dans vos démarches pour vous aider à formuler vos souhaits et prendre vos décisions concernant votre santé.
Il est à noter qu'il n'y a aucune obligation pour vous à désigner une personne à prévenir et/ou une personne de confiance.

La différence entre personne de confiance et personne à prévenir

La personne de confiance peut être toute personne que vous connaissez suffisamment pour placer votre confiance en elle : parent, ami, médecin traitant ou médecin extérieur au CHR.

La personne à prévenir a un rôle différent: elle est surtout la personne qui sera informée de votre présence au CHR. Elle sera informée de données non confidentielles et ponctuelles vous concernant, sur votre indication et à votre connaissance: c'est vous qui décidez des messages qui lui seront communiqués, essentiellement liés à votre hébergement.

Si le rôle de la personne de confiance et de la personne à prévenir sont bien distincts, rien ne vous interdit de désigner la même personne, dès lors que vous le manifestez clairement par la signature du document "Personne de confiance - formulaire de désignation".

Vous ne pouvez désigner qu'une personne de confiance, tandis que vous pouvez indiquer plusieurs personnes à prévenir.

Ceci ne vaut que pour la durée de votre hospitalisation.

Il n'y a pas de formulaire de désignation de la personne à prévenir, il vous suffit de le signaler à l'équipe qui vous accueille, en précisant  ses coordonnées.

Le rôle de la personne de confiance

Dans le respect des choix thérapeutiques décidés par l'équipe médicale, vous seul(e) pouvez prendre les décisions concernant votre santé. La personne de confiance à un rôle d'aide et d'assistance pour faciliter votre réflexion et l'expression de vos souhaits.

En aucun cas, elle ne peut se substituer à vous ou vous imposer son point de vue, ni formuler un consentement aux soins à votre place, pas même dans l'hypothèse d'une aggravation de votre état de santé où vous seriez hors d'état de vous exprimer.
Son avis ne s'impose pas au corps médical et soignant, mais sachez en revanche que son avis prévaut sur tout autre avis non médical.
Elle est soumise à l'obligation de respecter le secret pour les informations de santé vous concernant.
Elle n'a en aucun cas accès à votre dossier médical, ni pendant votre séjour ni à l'issue du séjour, quelles que soient les circonstances.

Comment désigner votre personne de confiance?

Sa désignation se fait par écrit, avec le formulaire ci-après "Personne de confiance - formulaire de désignation".
Vous pouvez révoquer cette désignation à tout moment, en annulant le formulaire précédemment signé.
Vous pouvez dès lors désigner librement une nouvelle personne de confiance si tel est votre souhait.
La désignation est datée et signée, et remise, si possible dès le début du séjour, à l'équipe soignante pour être conservée dans votre dossier médical.

Centre Hospitalier Régional d'Orléans