Le syndrome d’hyperactivité est un trouble neuropsychologique spécifique entrainant des difficultés sévères des apprentissages. Les symptômes évocateurs de ce type de trouble sont :

  • une agitation motrice
  • une impulsivité comportementale et cognitive
  • une atteinte attentionnelle

Ces symptômes sont présents dès les premiers mois de vie et entrainent une gêne dans tous les environnements (vie sociale, vie scolaire…), sans trouble mental. L’hyperactivité est une symptomatologie plus « bruyante » chez les garçons alors que chez les filles, on parle de trouble attentionnel.

Les signes d’inattention sont :

  • étourderie
  • ne finit pas son travail ou les jeux
  • n’obéit pas aux consignes (peut laisser croire qu’il le fait exprès)
  • évite les efforts soutenus

Les signes d’hyperactivité sont :

  • un enfant qui remue sans cesse («à l’air monté sur ressorts»)
  • un enfant qui parle trop
  • qui court et grimpe partout
  • se met en danger

Les signes d’impulsivité sont :

  • répond avant la fin des questions
  • interrompt les autres
  • ne peut attendre son tour

Les conséquences de ce trouble sont visibles sur le plan scolaire (2x plus de difficultés scolaires avec rejets des autres enfants et des adultes) mais également sur le plan psychologique (fragilité). Le diagnostic d’hyperactivité n’est pas toujours aisé à déterminer. Lorsque celui-ci est posé, un traitement médical peut être nécessaire, en plus d’un suivi psychologique.

Si ce traitement est mis en place, il ne peut être prescrit qu’en milieu hospitalier avec un renouvellement effectué par le médecin traitant. Il s’agit d’un trouble persistant mais avec le traitement et les prises en charges, il peut régresser voire disparaitre.

Centre Hospitalier Régional d'Orléans